Nous Couple Dominant belge

Nous Couple Dominant belge

1er couple soumis

 

 

 

 


RENCONTRE DECISIVE (écrit par l'homme)

 

 

 

Après avoir dialogué longuement sur msn avec nos futurs maîtres , mon épouse et moi décidons finalement d’ accepter une rencontre  dans un restaurant pour faire plus ample connaissance et surtout pour connaître les intentions et les réticences  de chacun . Cette soirée au restaurant fût un déclic pour nous quatre puisque nous avons passé une très agréable soirée et avons décidé de nous revoir pour une première rencontre de jeux bdsm dans le donjon de Monsieur Dominique et Maîtresse Annick . Après à nouveau quelques échanges sur msn , nous recevons une proposition de rencontre un vendredi soir chez eux que nous acceptons immédiatement . Nous avons rendez vous sur une grand place et Monsieur Dominique et Maîtresse Annick viendrons nous chercher à  19 h 30 précise .

 

Maîtresse Annick met directement la pression sur moi car je lui ai dit que j’étais exhibitionniste et donc elle me demande de venir sans sous vêtements au rendez vous ce qui voulait dire que je devais conduire rien qu’avec un pantalon et une chemise !

 

Pour mon épouse Monsieur Dominique a été plus gentil , il lui a juste demandé de mettre une robe facilement ouvrable avec des dessous sexy .Elle a finalement opté pour une robe avec tirette. Arrivés bien avant l’heure , nous attendons impatiemment nos maîtres . Dès qu’ils sont arrivés , ils  nous demandent de les suivre en voiture.

 

Une fois chez eux , ils nous préviennent que le jeu commence immédiatement. Ils nous demandent donc de les suivre mais mon épouse a dû le faire dans le noir complet avec une cagoule sur sa tête alors que moi je suivais la maîtresse jusqu’au donjon.

 

Ma maîtresse vérifie de suite si j’avais obéi aux ordres et enlève  ma chemise et le pantalon pour me retrouver entièrement nu à ses pieds. Elle me met ensuite mon collier ,  les liens aux mains et aux pieds afin d’être les bras tendus vers le haut attachés à une poutre et une chaîne .

 

 

Pendant ce temps , je vois que Monsieur Dominique s’occupe de mon épouse et la déshabille progressivement pour admirer ses sous vêtements sexy et enfin les retirer pour la mettre entièrement nue. J’avais mon sexe en érection rien qu’à voir mon épouse aux mains d’une autre personne .    Et , pour être tout à fait dans l’inconnu.

 

 

Maîtresse Annick me met un masque sur les yeux et c’est ainsi que je pouvais imaginer ce qui se passait à côté , rien qu’en entendant . Les yeux bandés , j’ai donc subi les premiers coups de martinet de Maîtresse Annick suivi du bondage de mon sexe et de quelques pinces sur les testicules et ma poitrine . Pendant ce temps , j’entendais Monsieur Dominique qui disait à ma Maîtresse que sa soumise était très obéissante , résistante et qu’elle semblait prendre son plaisir et cela m’excitait beaucoup.

 

 

 

 

Maîtresse Annick prit ensuite la grosse bougie et me versa toute la cire sur mon sexe  et mon torse . J’en redemandais encore car cela m’excitait très fort et mon sexe bandait très fort.

Ensuite , j’ai été détaché pour aller m’asseoir sur un tabouret et des menottes m’ont été mises aux poignets à l’arrière du dos .

 

 

Maîtresse Annick m’enleva le masque pour que je remarque  juste à côté que mon épouse était dans une position couchée sur un lit de camps avec les jambes en l’air bien écartées mais je ne verrai pas la suite car mon masque fut aussitôt remis devant les yeux.

 

 

Maîtresse joua à nouveau avec les pinces et la corde ainsi qu’avec la bougie et j’étais toujours aussi excité surtout que j’entendais mon épouse à côté. Maîtresse Annick me laissa même un certain temps seul pour s’occuper aussi de mon épouse avec Monsieur Dominique !

 

hum quelle chance elle avait alors que moi je me trémoussais sur mon tabouret en devinant ce qui se passait mais c’était, je l’avoue,  un de mes fantasmes. Maîtresse Annick revint donc près de moi pour me libérer et m’attacha  à nouveau les deux mains en l’air avec  les jambes écartées liées à  un bloc  de bois. Je subis à nouveau les coups de martinet et surtout la cire de bougie qu’elle enlevait avec plaisir avec le fouet.

 

 

Le temps passa très vite et après plus d’une heure de jeu, Monsieur Dominique décida de me faire jouir et demanda donc que je résiste le plus longtemps possible. A un moment donné, je fus près de la jouissance mais Monsieur Dominique bloqua net mon érection en me donnant  des coups de fouet assez forts qui me faisaient mal et en même temps maîtresse Annick me masturbait.

 

 

Dès que les coups de fouet étaient arrêtés, ce fût  la délivrance et l’extase ; je jouis de plus belle et c’est donc avec une très grande satisfaction que la séance se termina pour tous les deux. Nous sommes vite revenus à la réalité dans la lumière pour discuter de notre première rencontre et avons promis de revenir dès qu’ils feront appel à nous. Une nouvelle vie de soumis commençait pour nous deux.

 

C. & F.



16/10/2011
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 100 autres membres