Nous Couple Dominant belge

Nous Couple Dominant belge

Comme dans un rêve

Ils nous sont apparu comme dans un rêve et nous avons partager avec eux un moment magique …

 

Vendredi soir je surfe sur la grande toile, notamment sur le site de sensation. J’échange des messages avec des connaissances. Nous n’avons rien prévu pour le week end je travaille la nuit de samedi, ce doit donc être un week end repos-boulot …

 

Un couple m’aborde, plus précisément  l’homme du couple … Leur profil est Cpl Fem Soum … Il m’explique qu’elle aime les jeux Bdsm soft, mais qu’ils sont pas vraiment BDSM … Nous sympathisons rapidement, échangeons nos adresse msn et nous en restons la …

Le samedi matin je me connecte sur msn et rapidement un message instantané apparaît ‘B’ me remet le bonjour, il demande ce que nous faisons ce week end, … Il a envie de nous rencontrer, il a vu notre blog, il en apprécie les récits et qui nous sommes.

Après quelques hésitation je lui propose que nous rencontrions Dimanche en soirée … Le rendez vous est pris. Juste pour boire un verre et nous découvrir …

 

Dimanche vers 13.00 nous nous recroisons sur le net pour déterminer l’heure et nous voir à 4 en cam’s …

 

Les choses ont fait qu’au final ils arrivent chez nous vers 19.30 … L’objet de plaisir uniquement vêtu d’un très beau body rouge recouvert de son manteau …

Dés leur entré dans la maison nous les soulageons de leur veste et découvrons le bel objet que ‘B’ veut nous offrir …

Il n’est pas dans nos habitude de recevoir les gens chez nous dés la 1ere rencontre, mais la vie est tellement pleine de surprise, il faut pouvoir profiter de celle qui sont agréable …

Comme ‘B’ le dis si bien : “prévoir c’est prendre le risque d’annuler”.

 

Ils sont venu avec une bouteille pleine de bulle et nous avons préparé un apréo à grignotter  …

Tranquillement nous dialoguons, nous échangeons, nous nous découvrons et nous apprécions.

Il parle beaucoup, elle, les seins bien exposés reste en retrait … J’essaye de la faire parler un peu, par 2 fois elle explique qu’elle ne parle pas beaucoup …

Je fini par lui dire : “si tu ne parle pas, autant que je t’attache tout de suite, je te bande les yeux et te baillone …” Elle répond oui et ‘B’ Acquiesce …

Sans mot dire je me lève et rapidement elle trouve enfin sa place … Un bel objet de désir, de plaisir … Mais qu’elle belle décoration de fête

 

 

 

 

Je la met en position, je découvre sa peau douce, sa poitrine ferme et son merveilleux postérieur. Tout en la préparant je lui rappel doucement a l’oreille qu’elle s’est qualifié comme étant plus pute que soumise … Mes mains découvrant son corps tout doucement je lui dis : “ Et bien petite pute te voila maintenant salope offerte, qui ne peut plus s’enfuir” … L’objet ne me répond pas, elle entre dans sa peau de pute …

Je rejoins ‘B’ et Annick dans le divan, nous le remercions de nous avoir amené ce bel objet de plaisir, nous la trouvons très décorative, dommage que nous pourrons la garder ;) …

 

 

Annick accepte même d’enlevé ses bijoux de seins pour décorer la belle Catin qui nous est offerte.

 

 

Une merveilleuse poitrine de catin, c’est sur  … Que du naturel …

‘B’ nous montre les limites de l’objet  et rapidement je prends possession d’elle. Mes mains découvrent son corps, les parties les plus intime. Elle est sensible sa respiration devient plus forte, plus rapide. La poitrine est volumineuse, ferme, et les tétons réagissent très vite aux caresse que du bonheur.

 

Son body tient par des petits noeuds de gauche et de droite, je la déballe. J’ai l’impression d’être un enfant au pied du sapin qui déballe son cadeau …

 

Et la voila nue, le body remplacé par un bondage …

 

 

Aaaaah cette poitrine ….

 

 

Annick et ‘B’ profite du spectacle …

 

 

Progressivement nous nous échauffons pendant que je joue avec mon jouet de noel, Annick se laisse aller avec ‘B’

J’installe le beau jouet sur la table basse, les jambes écartées, le sexe offert. Son corps est tendu, je la caresse, l’excite avec un petit lapin vibrant. Elle réagit, le souffle cour, le corps commence a se cambrer, j’arrête …

“Je te rappelle catin, que tu n’es que mon jouet, une soumise qui m’est offert …”,

“Je met en place une règle importante, si tu en déroge, tu seras punie …”,  

“Tu n’as pas le droit de jouir sans mon accord”

 

Je ne vois que sa bouche, et je devine qu’elle sert les dents … Quel plaisir …

Lentement mes mains recommencent à courir sur son corps, ma bouche se pose sur ses tétons, elle sert de plus en plus les dents, mais son corps trahit le plaisir que les caresses procurent. J’alterne les jouets de plaisir, vibrant ou non. Elle est même sensible de l’anus. Elle est vraiment sensible de partout … Mais dans quel magasin peut on acquérir un jouet comme celle la …

Pendant ce temps cela s’active sur le divan, ‘B’ est nu, Annick joue avec lui doucement, divinement .. Ce soir est vraiment un soir particulier, différent …

Tout en jouant avec mon beau jouet, je m’approche de son oreille et lui susurre “ Et voila Madame Annick a pris possession de ‘B’, vous êtes a nous tous les deux … “ Je sais, je sens que mon bel objet essaye de rester attentive a la présence de ‘B’ et de savoir ce qu’il fait … J’en joue. Elle n’a de tout façon plus le choix, elle est mienne …

Continuant de la caresser, son corps se tend de plus en plus,elle tire sur ses liens. Se concentre pour ne pas se laisser aller a la jouissance, une vrais torture, elle est tellement sensible … Un moment j’essaye de la pénétrer avec le god ventouse … impossible … Tantpis … Je recommence les caresse, elle se tend de plus en plus et … Par 2 fois elle jouit …

 

“Mais mais, qu’a tu fais catin … Tu as joui sans autorisation “

“Que mérites tu ??? “

“Je dois être punie Monsieur” répondit elle.

“Comment ?” rétorquai-je.

La réponse tomba tout aussi vite “Une fessé Monsieur …”  Aussi vite dit, aussi vite je la change de position ..

 

Les fesses de ce bel objet sont aussi belles et ferment que la poitrine, quel plaisir ...

 

 

J’alterne sur ses fesses, son dos, ses hanches, avec les deux martinets et le paddle. Ah la catin, elle aime. Mes doigts se glissant dans son sexe me le confirme directement. Elle mouille …

“Hmmm mais je vois que tu aimes …. “

“Oui Monsieur “

“Alors tu vas être servie, petite putain soumise”

Avant de recommencer je m’approche de son oreille, souviens toi que si ça ne va pas tu dis : s’il vous plaît …

Je prends mon plus vieux martinet et le jeux recommence. Coup aprés coup ses fesses rougissent, sont dos également … Elle réagit, son souffle redevient cour et s’accélère … Elle prend du plaisir, de plus en plus …

Ma main explore encore son sexe, elle mouille abondamment, je la carresse, le plaisir monte. Elle se cabre, son corps se tend, elle crie, ma main est inondée de son plaisir. Une fois encore elle jouit sans autorisation …

Avec une telle humidité, je reprend la ventouse et la pénètre sans égard avec le god … une nouvelle jouissance en découlera, toujours sans autorisation …

 

Cette fois ci la punition sera de mon choix. Abusée et exténuée elle accepte …  

 

 

La sentence tombe, ‘B’ et moi disons en coeur la cire de bougie …

Elle n’a pas le choix, elle devra la subir …  

J’en ricane, je vois a sa glotte qu’elle déglutit avec difficulté, elle essaye de marchander. Mais imperturbable j’allume la bougie, et pendant que la cire fond ‘B’ et moi échangeons quelques boutades … L’objet prend conscience que son avis n’a plus d’importance …

Sans qu’elle ne sen rende compte, je lève le bras et les premières gouttes tombent. Elle Râle. Je recommence. Elle grogne. Encore plusieurs gouttes tombent sur son corps.  

 

- “S’il vous plaît Monsieurs …”  trop tard de la cire coule encore sur son corps …

- Je regarde ‘B’ “devrai-je avoir pitié 4 jouissances sans autorisation ???”

- Il me répond, “ C’est à toi de voir …”

 

Aussi tôt d’autres gouttes décorent son corps. “S’il vous plaît Monsieur”. Je ne l’écoute pas … “Pitié, pitié Monsieur …” cette fois-ci j’arrête …

Je reprend mon martinet et lui réchauffe la peau autrement … Elle aime … Ce jouet est merveilleux …

 

Je la détache de la table et la fait mettre debout. Mes mains insatiables courent de nouveau sur son corps, je l’embrasse, elle réagit encore. Je lui susure “si tu hurles “je jouis” tu as le droit de te laisser aller”. Elle est debout, son corps se détend dans mes bras. Elle finis par hurler “ JE JOUIS .. “ Elle du le répéter plusieurs fois, obligée de le crier de plus en plus fort …

 

Je la libére de ses menottes, et lui enlève la cagoule. Elle retrouve la vue encore chancelante de ce qu’elle vient de vivre … Elle n’est plus Catin, pute, objet de plaisir, … Je lui rend sa liberté.

 

Nous avons passé un moment très agréable en leur compagnie, fort différent de ce que nous avons déjà vécu. Mais nous sommes décidé à profiter des plaisirs que la vie nous offre. Pourrons nous encore demain ???

 

Ils avaient beaucoup de route à faire pour rentrer. ils partirent rapidement.

Nous nous demandons encore si ce n’est pas un rêve … Mais non bien sur ;) …

Que la vie est belle, et qu’il est agréable de rencontrer des gens ouverts qui s’assument.

 

 

Pendant tout ce temps Annick et ‘B’ ne sont pas rester inactif, à sa plus grande surprise … Deviner pourquoi Madame a un sourire aussi rayonnant …

 



13/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres