Nous Couple Dominant belge

Nous Couple Dominant belge

Frustration, frustration ...

Frustration frustration …

 

La ressentir et en jouer, un vrais bonheur.

 

Nous attendions Maîtresse Betty et slave dans l’après midi. Cela fait déjà quelques temps que nous échangions sur internet, un rendez vous avait été annulé pour cause de grippe et trouver une date pour une rencontre nous avait reporté loin …

 

A force d’échanges, d’un banal rendez vous pour boire un verre et faire connaissance, nous avions décidé de les recevoir chez nous. Chacun dans son rôle … Ne les connaissant pas, notre but était de les découvrir et pour le reste nous improviserons.

 

Maîtresse était en tenue de Dominatrice camouflée, un pantalon de cuir et des bottes de pirates. Slave quant à lui, c’est rapidement mis en string avec son collier, pour afficher clairement son état.

Nous nous installons dans le divan à 3, slave se retrouve à genoux sur le pouf au pied de la table du salon.

Nous prenons le verre de l’amitiè tout en faisant connaissance.

Slave s’exprime peu sur ses attentes. Betty nous explique un peu leur mode de fonctionnement et les expériences vécues.

Ce sont des gens agréables, sachant ce qu’ils veulent, sans prise de tête. Nous prenons tous plaisir à nous découvrir.

 

 

 Nous décidons de prendre les choses en main. Slave ne connait pas trop le bondage. Je décide de le décorer de quelques cordes. Une cagoule sur la tête, les cordes lui entravant les mains dans le dos, il se retrouve debout devant nous impuissant.

 

 

Annick et Betty joue un peu de lui. Taquinent ses tétons, lui caressent les fesses avec le martinet.

Au travers des échanges sur internet, je savais que Maîtresse Betty aimait le frustrer. J’engage le sujet juste devant slave.

 

 

Avec Betty nous nous rapprochons de lui, tout en parlant de frustration, je laisse mes mains courrir sur le corps de la Maîtresse. Tout en décrivant à haute voix ce que je fais. Elle aime, il ne réagit pas, nous ne pouvons que voir ses lèvres qui s’entrouvrent.

 

 

L’ambiance s’échauffe vite, Annick nous rejoint et devant slave, impuissant aveugle, nous nous carressons tous les 3. Quel plaisir, Annick et Betty s’embrassant, ce caressant devant le pauvre soumis, contraint dans ses cordes, ne pouvant que tendre l’oreille pour essayer de se faire une image de ce qui ce déroule devant lui.

 

 

Nous apprenons qu’un des phantasme de slave est de se retrouver impuissant, attaché pendant que sa Maîtresse se fait “baiser” devant lui … Il n’a pas fallu le dire 2 fois … Qu’a cela ne tienne si il aime ça, offrons lui !!!

 

De plus belle nous nous embrassons tous les 3 devant lui. Pauvre slave, nous allons nous éclater à 3 pendant que lui devra attendre. Les Maîtresses le débarrassent de ses cordes et l’équipent de bracelets aux chevilles et poignets. Pendant que j’installe une chaise avec des chaînes dans la chambre.

 

 

Directement je le conduis dans la chambre et l'installe au pied du lit.

Tout en le rassurant sur le faite que l'on va prendre beaucoup de plaisir grace a lui et qu'il a eu une bonne idée de motiver sa Maîtresse à nous rencontrer, je l'enchaîne.

 Maîtresse Betty vient rassurer son esclave avant de se laisser aller.

  

   

 

Il va nous être utile ...  Nous rangeaons les vêtements de sa Maîtresse sur lui, un bon petit porte manteau ...  

 

Sans attendre nous nous lancons dans un mélange langoureux. 

 

 

 

 

 

Malgrés tout le slave n'est pas oublié ... 

 

 

 

les Maitresses se rapproches de lui ... 

 

 

 

 

 

Elles profitent sans aucune retenue ...  

 

 

 

 

 

le carressant de temps à autre.

 

   

 

  

 

Nous ne pouvons que constater sur ses lèvres que la situation est loin de lui déplaire ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous sommes bien éclater à 3. Slave n'a rien pu voir de la situation et sa cagoule ne lui a été enlevée que lorsqu'il fût de retour au salon. 

C'est en lisant ce texte et en voyant les photos qu'il va pouvoir découvrir ce qu'il a vécu. 

Slave est resté avec sa cagoule durant 03 hr, nous nous sommes éclatés devant lui 02 hr durant ... 

Il est reparti sans avoir eu droit à la jouissance alors que sa Maîtresse avait été comblée. 

Il est un bon esclave, obéissant et attentif. 

 

Nous les reverrons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



13/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres