Nous Couple Dominant belge

Nous Couple Dominant belge

la surprise

Le soleil se coucha, 
d’un main ferme il m’attrapa par les cheveux,
Je sentais en moi l’excitation monter, j’aime sa façon de me regarder, 
que va-t-il me demander !!!!
Va te doucher…

Un soir en avance, on fête mon anniversaire.

Il me donne les bracelets en cuir, et m’ordonne de les mettre et d aller dans la grange, 
je dois obéir,
Je ne sais pas encore ce que je vais subir.

Humiliation, frustration,

Les yeux bandés, les mains attachées,
Les pieds écartés et ligotés

Il s’en va et me laisse là, seule et abandonnée,
La frustration monte…..

Me voilà à sa merci,
Il fera de moi se qu’il a envie,

Il me fera souffrir, il me fera jouir,

J’attend,
ah je l entend, il revient, 
je savoure chaque instant
je sent son regard sur moi
et la douceur de sa voix, 
me fais perdre mon sang-froid

ferme et tendre a la fois, que me réserve t’il cet fois,
au loin j’entend une voiture…oups elle rentre dans la propriété, la portière qui claque en même temps son fouet qui claque sur mes fesses, mon esprit se perd….il coule de la cire chaude sur moi
….je lui demande qui est là, mes yeux sont toujours bandées,
Ne t occupe pas….il m abandonne encore…

Je me pose bien des questions, je sens la cire qui sèche sur ma peau, ma poitrine qui chauffe, les tétons tt dur, l’humidité entre mes cuisses…
J’entends des pas, plusieurs pas, les pas de mon Maître et une autre personne, ils entrent…
Nous voilà, dis t’il et pour fêter ton anniversaire nous allons te fouetter autant de fois que ton âge et tu compte….
1 , 2, 3, 4 ah dommage tu t est tromper, on recommence….. 
Hmmmmmmmm j aime sentir et entendre le claquement de son fouet sur mon corps,
Il me retourne, il enlève le bandeau qui étais sur les yeux et on recommence
1, 2, 3, 4 et……
Mon corps chaud et brulant d’excitation …il me caresse, encore cette douceur et les mots doux qu’il me murmure à l’oreille….
Il me retourne, je vois, l’humiliation monte mais je ne peux rien dire, gène et bien-être se mélange…
Comment expliquer…j en veux encore, ils s approche de moi, me caresse,
Me voila en détresse,
Sa langue traverse mon corps fébrile, la jouissance ne va pas tarder… et là il m ordonne de jouir….
Mon corps se relâche, femme fontaine, je ne tiens plus sur mes jambes, il me soutien, me prend dans ses bras.
Encore fébrile il me détache et me fait un calin.
Merci Maître,
Merci Madame,
Je m en vais me mettre quelque chose sur le dos, et tout en gardant mes bracelets je m en vais leurs servir le café tant mérité….



26/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 100 autres membres