Nous Couple Dominant belge

Nous Couple Dominant belge

le retour de notre premier couple

"Pour cette occasion et sans les prévenir nous avions invité une amie"

 

 

Après cinq semaines de patience, nous parvenons enfin à obtenir une date qui convient aux deux couples.

 

C’est donc avec plein de motivation que nous nous rendons au rendez- vous fixé par nos maîtres après avoir reçu nos consignes par email à savoir : monsieur sans sous-vêtements et madame habillée sexy sans aucun sous-vêtements. Le rendez- vous est fixé sur la place et nous attendons donc la voiture de nos maîtres.

Au moment où j’aperçois Maître Dominique, je me dirige vers lui pour montrer où nous sommes garés. Il me dit : vas rejoindre Maîtresse Annick dans la voiture et moi, je vais rejoindre ton épouse et nous nous retrouverons à la maison.

 

"Nous avions prévu cette fois ci de mettre 'C'  sous pression. Chaque fois que nous discutions avec lui il fait sur-enchère de phantasmes ...

Marina nous attendait chez nous, J'allais prendre en charge F pendant que Annick partait avec C"

 

Je me dirigeai donc vers ma Maîtresse qui me fit monter à l’arrière de la voiture et nous voilà partis pour le donjon mais au lieu de s’arrêter devant le donjon voilà que Maîtresse continue sa route !! Bizarre, me dis-je, mais bon faisons confiance. Nous roulons encore quelques kilomètres dans de petites routes à travers champs et à un moment donné ma Maîtresse stoppe et me dit : descends, déshabille-toi entièrement et couche-toi dans le coffre ! J’étais très excité et ne discutais donc pas et voilà que je me retrouve donc entièrement nu dans le coffre de la voiture avec une cagoule sur le visage et des menottes aux poignets ; situation très excitante croyez- moi.

 

"J'étais rentré avec F, je l'ai emmenée au salon, nous voulions mettre C dans le doute, qu'il se demande ou se trouvait son épouse.

Rapidement F se dévoile, jupe courte en cuir, chemisier très révélateur, aucun sous vêtement, comme demandé, merveilleux ...

F est un peu dans le doute, mais elle exprime son plaisir de me revoir et de revivre une scéance sous notre joug.

Je lui bande les yeux et lui menotte les mains dans le dos.


Pour la détendre et éviter tout problème, je lui explique que nous avons invité notre amie. Qu'elle ne doit pas s'inquiéter. Que nous voulons mettre son coquin de mari sous pression, lui qui en demande toujours plus. 

 

Annick et Marina nous rejoignent au salon, F ne peut qu'entendre cette nouvelle voix, je la sens qui se tend, mais rapidement la bonne humeur de notre amie la met a l'aise ... Pour éviter tout problème je lui rappel les safeword 's'il vous plait' et 'pîtier'

Les festivitées vont pouvoir commencer .."

 

  

 

Ma maîtresse fait donc demi-tour pour me ramener au donjon et vient me chercher avec ma laisse pour me diriger à l’intérieur du donjon. Dès que je fus à l’intérieur, je fus mis à genoux avec ma laisse liée à un crochet et ma Maîtresse me laissa là en me disant qu’elle allait rejoindre mon épouse. Petit moment de panique, car je ne savais pas combien de temps j’allais rester là, seul dans le noir, mais heureusement après une dizaine de minutes , j’entendis des voix qui approchaient et je reconnus de suite la voix de ma Maîtresse. Surprise, il y avait une deuxième voix de femme et ce n’était pas mon épouse !

 

  

 

Ma maîtresse me dit alors que j’avais de la chance et que j’allais être dominé par deux maîtresses ! Hummm, effectivement quelle chance ! Il n’y en a pas beaucoup de soumis qui ont cette chance la. Maîtresse Marina, que je ne connaissais pas du tout, me posa donc des questions sur mes préférences avant de s’occuper de moi avec Maîtresse Annick.

 

 

Ensuite toujours dans le noir, mes deux mains sont élevées vers le haut et accrochées avec des menottes à une barre. Le jeu pouvait commencer, j’étais à leur merci.

 

     

 

 

 

 

 

 

J’ai donc eu droit à des pinces spéciales sur chaque téton. Ensuite, j’ai reçu des coups de fouet partout sur le corps et le sexe mais j’en redemandais tellement j’étais excité.

 

    

 

 

 

 

  

 

 

Pendant ce temps, j’entendais Monsieur Dominique qui s’occupait de mon épouse qui était venue nous rejoindre au donjon.

 

 

 

 

 

 

" hmmm qu'il était bon de s'occuper de F pendant que C était sous l'emprise des 2 Maîtresses ..."

 

Après que les pinces furent retirées avec le fouet, Maîtresse Annick dit à Maîtresse Marina que j’aimais bien la cire de bougie et que cela me faisait beaucoup d’effet ! Elles ne se firent donc pas prier pour me mettre de la cire partout sur le corps et surtout sur le sexe. Ensuite, elles l’ont enlevée avec le fouet et les doigts car la cire collait aux poils de mon torse ! Heureusement que je m’étais rasé les poils autour du sexe ! Après la cire de bougie, j’ai eu droit à un bondage du torse et surtout du sexe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Comme il commençait à faire noire dehors, Maîtresse Annick me dit puisque tu aimes devenir une chienne, on va te promener entièrement nu dehors en laisse dans la prairie. Voilà un de mes fantasmes préférés qui se réalisait et c’est donc avec excitation que je suivis mes deux Maîtresses dehors avec une paire de bottes et rien d’autre !

  

 

 

  

 

Au début, je me retrouvais face à la rue et plusieurs voitures sont passées devant mais je ne saurai jamais si des personnes m’ont vu à poil dehors. Nous sommes ensuite montés dans le haut de la prairie et je me suis mis à quatre pattes comme une chienne devant ma maîtresse puis attaché à un arbre. Ce petit jeu dura un bon quart d’heure.

  

 

 

   

 

 

 

 

 

Ensuite, je fus ramené au donjon où Maître Dominique était toujours occupé avec mon épouse.

Maîtresse Marina me demanda alors si j’avais déjà été sodomisé par une maîtresse avec un gode ceinture et je lui répondis que non mais que j’aimerais essayer.

 

  

 

 

Je ne le regretterai jamais car ce fut pour moi une jouissance incroyable que je n’avais jamais connue auparavant. En effet, pendant que Maîtresse Marina me sodomisait avec le gode, Maîtresse Annick me masturbait. J’ai donc fait le maximum pour ne pas jouir trop vite et j’en fus récompensé avec une joie très intense et un cri de jouissance allongé !! Ahhh !!!! Quelle satisfaction et surtout quelle joie d’avoir connu ce couple dominant très sympa !

Après toutes ces émotions, nous avons longuement discuté, ensemble, en buvant le verre de l’amitié.

Merci à Maîtresse Annick, à Maîtresse Marina et merci à Maître Dominique pour cette sacré soirée.

F. C.

 

" Nous avons passé un moment fort agréable en leur compagnie, la confiance ce met en place entre nous ... Ils ne sont pas au bout de leur peine, hi hi hi ..."



06/12/2011
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres