Nous Couple Dominant belge

Nous Couple Dominant belge

Les prisonnières : arrivée de la 1ere prisonnière

‘C’ et ‘S’ sont un couple échangiste en recherche de nouvelles sensations. Nous les avions déjà reçu une fois auparavant. Lorsque nous leur avons proposé le scénario, ils ont accepté directement. Nous avions craint que ‘C’ ne supporterait pas tout …

Il est 13.00, notre première prisonnière arrive accompagnée de son mari. Je les accueille  dans la coure. ‘C’ est tendue, je la sens craintive. ‘S’ ne lui a rien dit sur ce qu’elle va subir. Je l’a rassure un peu. Lui dit qu’elle peut avoir confiance et que le but est avant tout de partager un bon moment.

Arriver dans la maison je la présente à Maître Dirigiste. Elle ne le connait pas.  Directement il prend la soumise en charge. Elle doit s’agenouiller devant lui pour lui baiser la main. Cette fois ci le jeu est lancé, et quand le vin est tiré, il n’y a plus qu’a le boire …
Ne laissant pas de temps à ‘C’ pour réfléchir, je lui enlève directement son manteau. Comme demandé elle est nue, ou presque, dessous.

Sous les ordres de Maître 'Dirigiste' la soumise s’installe, debout jambes écartées, mains dans la nuque, au milieu de la cuisine.  

 

  

 

Le Maître lui met un collier et une laisse. 

 

Comme à mon habitude je ne peux m'empêcher de faire le sale gosse. Je virevolte autour de la soumise, la taquinant du verbe et des mains.

 

  

 

Princess me rejoint, nous nous mettons dans nos peau de Dominant avec un grand plaisir. 

 

 

 

'C' nous démontre qu'elle est motivée à assumer son rôles de soumise, mais elle ne sait pas encore où cela va la mener. 

 

Maître 'Dirigiste' aveugle notre prisonnière, à partir de maintenant elle perd le droit de voir, elle n'est plus que notre objet, pour le plaisir de ceux qui l'entoure. 

 

 

 

Nous sentons bien que son stress monte, mais certains détails nous prouve qu'elle est bien excitée. 

 

 

 

 

Pour la rassurer, le Maître rapproche sa soumise carole.

 

 

 

 

 

'carole' va être responsable du bien être, relatif, des prisonnières, c'est une bonne façon pour elle de faire connaissance. 

 

Maître 'Dirigiste' les attache ensemble pour le plaisir de carole, on peut le dire 

 

  

 

Du bout des doigts 'carole' ne se prive pas pour découvrir la douceur de la peau de cette prisonnière. 

Je veux la même à la maison dira t'elle en regardant son Maître.

 

 

'C' est une bonne soumise, elle obéit sans broncher, garde la position demandée.

Pourtant nous sentons bien que le stress l'envahit de plus en plus. Nous rigolons autour d'elle et jouons du faite qu'elle ne sache pas ce que va être la suite des événements. Progressivement elle sent qu'elle n'est plus rien d'autre qu'une femme offerte au plaisir de gens inconnus. Elle devient une femme soumise. 

Son visage trahi le mélange de sensations qui envahissent son corps et son esprit.  Elle a plaisir à n'étre qu'un objet, dont nous jouons et nous moquons. Ce qui n'empêche pas la peur d'envahir son esprit. 

 

L'heure tourne, il faut maintenant ranger ce beau jouet dans notre étable ... 

 

 

 

Les yeux bandés, 'C' est guidée par Maître 'Dirigiste' sous la pluie. Elle est emmené dans un lieu qu'elle a déjà découvert, mais le stress aidant, elle n'a pas idée de l'endroit ou elle se trouve. 

Lors de nos bétises dans la cuisine, nous avions parlé d'un âne. 'C' était inquiète et se demandait encore de quoi nous avions parlé.


 

Pour l'attente la soumise va être enchainée, assise sur un sac en jute plié en 4 , un peu de confort que diantre. 

 

 

 

Elle  se retrouve les mains menotées à un gros anneau entre les jambes, une chaîne lui tirant le colllier vers le même anneau. 

 

 

 

Avant de partir je l'a rassure sur l'âne ... " Il n'y en a pas ..."

 

 

L'heure tourne, il nous faut partir chercher notre 2eme prisonnière. Nous laissons celle-çi à son sort, sous la bienveillance de soumise 'carole' et la poigne de fer de Maître 'Dirigiste'. 

'C' est complètement perdue, en plus nous partons avec son mari, qui a été promu photographe pour l'occasion.

 

Elle nous avouera plus tard que ce fût le moment le plus difficile pour elle. 

 

 

A suivre ...

 

 



26/04/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres