Nous Couple Dominant belge

Nous Couple Dominant belge

Les prisonnières : L’interrogatoire

 

 

 

Nous avons laissé nos prisonnières sous la surveillance bien faisante de carole ...

Trop bien faisante d'ailleurs. Elle sait pour quoi. 

 

Nous accueillons nos invités dans le grenier que nous venons d'aménager.

 

 

 

 Ils sont surpris du lieu ... 

 

 

 

Nous nous présentons, leur expliquons la situation. Nous les recevons pour un spectacles d'humiliation. Nous avons fait l'acquisition de 2 prisonnières pour leur offrir le spectacles. Nous précisons bien sur que nous les avons achetés a prix bradé ... 

Après un résumé de ce qui c'est déjà passé, je leur explique la suite des événements. 

Dés que leurs soumises ce seront mises dans la tenue prévue (nue sous leur cape) nous les attendons dans le donjon pour assister à l'interrogatoire. 

 

 

 

Pendant ce temps les 2 prisonnières ont exprimé un besoin à satisfaire.

 

 

 

Elles sont sorties par carole pour qu'elle puisse se soulager. 

 

 

 

Suivant les consignes de Domina Marina et Princess, dirigiste installe les 2 soumises. 

 

 

La domina prend un vrais plaisir a découper le haillon qui couvre le corp de la prisonnière. 

Le dernier vêtements, le string, est enlevé à iliana. 

 

 

 

Maître Dirigiste installe les 2 prisonnières de face, bras tendu au plafond jambes écartées par une barre. 

 

 

 

Les invités nous rejoignent, ils sont silencieux, les prisonnières ne doivent pas avoir conscience de leur présence. 

 

 

 

Princess et Domina Marina sont aux anges, les joues toutes rouges et le sourire au lèvres !!! 

 

 

 

Me voila en pleine admiration du spectacle. Je ressens l'impuissance, le stress, l'excitation de ses 2 femmes

Les voilà totalement à notre merci, leur mains sont réunies, écartées par une barre, leurs corps se touchent. 

Elles ne se connaissent pas, elles ne se sont pas encore vue, elles n'ont pas encore pu parler. 

J'adore .... 

 

 

 

Princess et Domina Marina s'approche, l'interrogatoire va commencer. 

 

 

 

Un petit contrôle rapide de la Domina, "Mais tu es bien excitée petite chienne ..."

 

 

 

 "Tu m'as tout l'air d'être une bonne garce, une vrais salope"

Iliana ne répond pas. Elle est replongée dans son armure mentale. Marina la reprend directement : "Es tu une salope ?" Réponse directe : "Oui madame ..."

 

 

 

Pendant ce temps Maître dirigiste met sous pression 'C'

Domina Marina continue le questionnement. "Es tu bisexuelle ?"

" Oui Madame" répond iliana. Princess à son tour " 'C' tu n'as pas répondu petite chienne". Réponse plus hésitante "Oui ... Madame"

Sans attendre Marina continue "Quand avez vous commencé à vous masturber ?" 

iliana : " 25 ans Madame" 

'C', plus rapide cette fois, ; "18 ans Madame"

Et Domina Marina reprend : "Cela vous a plu les salopes ?"

"Oui" répondent elles en  coeur.

"Oui qui ? " Reprend Princess ... "Oui madame" répondent t'elles. 

"JE N'AI RIEN ENTENDU" Crie La Domina ... 

"OUI MADAME" crient t'elles ensemble ...

"OUI QUOI ? " Reprend alors Princess d'une voix plus forte ... 

Hésitante, elles ne savent plus que répondre. 

En même temps les coups pleuvent, le martinet de Maître dirigiste, la cravache de Princess, le paddle de Domina Marina ... 

 

 

 

L'interrogatoire continue, en alternance de douceur et de douleur ... 

 

 

 

Princess et Domina Marina sont aux anges, elles n'ont même plus conscience de la présence des spectateurs ... 

'C' est complétement perdue, elle réagit à la moindre caresse, la situation l'excite au plus haut point. 

Iliana, résiste encore, elle reste concentrée mais son armure mentale se fissure de nouveau ... 

 

 

 

Une légère caresse sur le sexe de 'C' elle explose, la petite cochonne était au bord de la jouissance. Nous en rigolons, nous nous moquons, nous la brimons ... 

 

 

 

Iliana à ressenti la jouissance de 'C' au travers de son corps ... Elle serre ses mains dans ses entraves, nous sentons que c'est une faille de plus qui se crée ... 

 

 

'C' se relâche totalement elle tire sur le collier d'iliana ... 

Nous en profitons, je mastrube iliana, pendant que Princess lui chauffe  les fesses à la cravache ... 

Mais la coquine se retend, elle sait que la jouissance est interdite sans autorisation. 

 

 

 

Ce n'est pas grave, nous changeons la position des bras de 'C', nous allons encore augmenter la frustration d'iliana ... 

 

  

 

Princess attaque 'C' d'une caresse vibrante. Une belle boule vibrante sur son sexe.

 

 

 

'C' réagit sans attendre , son corps se tend, elle sert iliana dans ses bras. 

La co-prisonnière ressent tout, sauf le plaisir de la caresse ... 

 

 

 

En même temps Domina Marina : " Attention salope, interdit de jouir !!! "

Mais 'C' est a fleur de peau, le stress de la situation, la découverte de toutes ces sensations, elle ne peut s'empêcher de jouir ... Elle n'a d'ailleurs surement pas entendu la Domina. 

'C' est en transe, elle part dans une jouissance incroyable ...

Il faut même déserrer l'étreinte autour d'iliana .... 

 

 

 

Une vrais femme fontaine ... 

 

 

 

Elle ne tient d'ailleurs plus debout. Nous sommes obligé de la détacher, pour qu'elle puisse se remettre. 

 

 

 

L'armure mentale d'iliana se fissure de toute part.

Princess revient au contact. "Tu te rend compte, la salope a joui ! " " Sans autorisation en plus, hmmmm, ... " Dit elle sans plus d'explication. 

Iliana a tout ressenti, et se sent perdue, sa co-prisonnière n'est plus là. Elle ne sait pas ce que nous en avons fait. 

"Mais on en a pas fini avec toi. " Reprend t'elle sur un ton authain et taquin.

 

 

 

" L'interrogatoire n'est pas fini petite garce " souffle Princess dans son oreille. " Petite salope bisexuelle, tu as surement du faire l'amour avec beraucoup de femmes ? " 

Iliana ne répond pas. "REPONDS PETITE GARCE" renchéri Princess. "Oui madame répond t'elle ."

" Je veux des noms !!! " dit Princess 

Un grand blanc, cette fois ci nous faisons mouche ...

Marina Domina : "Tu as entendu salope nous voulons des noms, DEPECHE TOI" 

Iliana bafouille, elle prononce des prénoms en hésitant ... Chaque fois qu'un prénom est pronnoncé Les 2 Domina's reprennent : " PLUS FORT NOUS N'AVONS PAS ENTENDU " 

 

 

 

Iliana est enfin à notre merci. Domina Marina lui colle la boule vibrante contre le sexe, me plaçant derrière je pénètre son sexe de mes doigts. 

Et Princess lui caresse le corps de la douce morsure des lanière de la cravache ... 

" ATTENTION PETITE CHIENNE JOUISSANCE INTERDITE ... " 

 

 

 

Princess reprend l'intérogatoire : "Maintenant petite salope, tu vas nous dire avec qu'elle femme tu as pris le plus de plaisir en faisant l'amour ..."

Iliana est perdue, elle ne sait répondre, elle essaye de se concentrer tout en ne trouvant pas de réponse. 

"REPONDS " reprend Domina Marina. "Je ne peux répondre Madame, elles sont toutes bien Madame". " SALOPE JE VEUX UNE REPONSE " Reprend la Domina. 

 

 

 

Nous sentons que le plaisir envahit le corps de la prisonnière. Elle commence a se tordre. 

Princess continue tout en chauffant le corps d'iliana avec la cravache : "Mais si petite chienne, il y en a surement une !!!!! Tu dois le dire, ..."

Iliana est perdue, son corps son esprit tout s'en mêle. Nous avons gagné, son armure mentale c'est effondrée

 

 

 

Iliana est enfin totalement à nous, elle nous avait offert son corps, et nous avons conquis son esprit. 

Elle ne peut contenir sa jouissance, la fontaine coule, je retire ma main trempée ... 

 

 

 

Il faut détaché iliana, elle croule sous l'intensité de la jouissance qu'elle vient d'avoir. 

Sans bruit les spectateurs s'en vont. Ils sont sans voix de ce qu'ils viennent de vivre. 

Nous sentons que les soumises ont vécu l'intensité de ce qu'elles viennent de voir ...

 

 

 

Les 2 prisonnières sont perdues. Nous ressentons qu'elles se sentent bien, la jouissance les a apaisé un peu.

 

Mais Princess, taquine, les remets directement sous pression : "C'est bien les femelles, vous en valez quand même la peine. Vous allez pouvoir participez au spectacles que nous allons offrir à nos invités 

 

 

 

Nous les laissons de nouveau sous la protection "trop" bien faisante de carole.

En attendant la suite, nous les laissons reprendre un peu leurs esprits. 

 

 

 

à suivre ... 

 



08/05/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 100 autres membres