Nous Couple Dominant belge

Nous Couple Dominant belge

Suspension ...

 

Le retour de notre couple soumis ...

 

Nous les retrouvons enfin.

Pour différentes raison nous ne les avons pas vu pendant près de 6 semaines. C'est toujours un plaisir de les retrouver ...  

Ils découvrent avec joie l'aménagement de notre grenier. Un peu déçu de ne pas avoir pu participer au scénario des prisonnières. 

 

Nous avons un point à éclaircir avec la femme. 'F' n'est pas bisexuelle, elle n'est pas attirée par les femmes. Mais nous soupçonnons que Princess ne la laisse pas indifférente. 

Nous allons approfondir le sujet ... 

 

Sans perdre de temps nous les mettons en position. 'F' se retrouve immobilisée, attachée a un sac en cuir. Je m'entraîne un peu au bondage ... 

 

  

 

Position intéressante, le côtés face est praticable sans soucis ... 

 

 

 

Princess, pendant ce temps, s'occupe de 'C'. "A poil ma salope" lui dit elle, avant de le mettre dans une position inconfortable jambes écartée.

 

 

 

Mais la Domina, coquine qu'elle est, abandonne 'C' pour s'occuper de la soumise, sous ses yeux. 

"Alors petite coquine, nous t'avons manqué ?" Questionne t'elle, tout en faisant le tour de 'F' avec un élastique.

 

 

 

Claque claque, Elle tend l'élastique entre ses doigts et le lâche sur la peau de 'C' 

La soumise ne répond pas. Princess ne s'embarrasse pas. "Si tu ne réponds pas je continue de plus en plus fort" Reprends la Domina. 

La soumise grimace et fini par dire " Oui, oui Maitresse, vous m'avez manqué !!!" 

 

  

 

Princess retourne alors vers le mâle, qui n'a rien rater de la situation.

 

 

Il en bande de plus bel . 

Martinet à la main, elle dit " tu vois mon coquin que je lui manque aussi !!!"

L'homme répond : "Oh oui Maîtresse, j'espère bien que ce sera de plus en plus ... "

 

 

 

Maintenant on va tester si tu es toujours aussi résistant !!!

 

 

 

Pour les retrouvailles Princess à la main lourde. 

Elle avait pourtant dit au mâle " Tu m'arrêtes quand cela devient insupportable"

Il n'a jamais demandé d'arrêter !!! 

 

 

 

Après ces quelques coups de martinet bien claquant, bien marquant, Princess fait mettre 'C' dans une autre position. 

" Petite salope on va voir si ton cul est toujours aussi acceuillant"

 

 

  

 

Le cul bien offert le soumis est frémissant !!!! 

"Te souviens tu du cadeau que tu m'as fait ? " dit Princess. 'C' ne répond pas. 

Elle reprend " Tu dois bien t'en souvenir ma petite salope, ce dilateur anal, ..."

Il fini par bafouiller " Oui Princess, je m'en souviens"

 

 

 

"Et bien on va le tester" dit Princess, le visage radieusement sadique. 

Un peu de lubrifiant, et l'objet entre sans aucun soucis dans le fondement de ce mâle, salope ... 

Elle essaya de le gonfler, mais il faudra encore de l'entraînement. Le mâle à rapidement couiner. 

Il ne faut pas l'abîmer, il nous servira encore. 

 

 

 

'F' n'était pas loin, dans la même position, je la caressais et l'humiliais. Elle entendait Princess mais ne voyait rien. 

 

 

 

La femelle n'osait pas bouger, se demandant ce qui allait lui arriver ... 

je lui susurrais dans l'oreil : "Nous avons fait une nouvelle acquisition, voudrais tu la tester ?"

"Qu'est ce ?" Demanda t'elle

Sans répondre directement je reprend "Supporterais tu d'être suspendue par les pieds ?"

Pas de réponse ... 

D'une voix ferme je repris : "Tu dis oui ou non, c'est clair !" 

"Je ne sais pas Monsieur ..." "Oui ou non ai je dit !!! "  

 

 

 

"Oui je veux bien"  finit elle par répondre, toute frémissante ... Toujours dans cette position offerte ... 

 

 

 

Maître dirigiste nous a rapporté du salon de Munich des chevillières de suspension. 

Nous ne les avions pas encore testé, enfin ... sur d'autre ...

J'avais pour l'occasion sorti un vieux palan mécanique, qui fait un merveilleux bruit de ferrailles. 

'F' était prévenue, si la sensation lui fait peur, si elle ne se sent pas bien, ou tout autre soucis, il faut qu'elle l'exprime directement. 

Il faut +/- 1 minutes pour la mettre en position, je lui explique donc qu'il en faudra autant pour la remettre au sol. 

 

Elle  a compris, elle est toujours d'accord.

 

 

 

Elle se retrouve pendue.

Elle dit que la sensation est particulière mais pas dérangeante, elle apprécie. 

 

 

 

'C' aussi d'ailleurs, qui ne se fait pas prié quand Princess lui : "Allez lèche, cochon !!!"

 

 

 

Nous ne préférons pas la laisser trop longtemps dans cette position et au bout de 5 minutes nous la faisons redescendre.

 

 

 

'C' est plein d'attention pour sa femme, il l'aide a s'allonger. 

Mais sans attendre c'est lui qui prend la place de la femelle. 

 

 

 

Il est un peu stressé, nous le sentons bien, Mais Princess le rassure de la voix.

Le voilà en position, toujours en érection, le coquin ... 

 

 

Nous savons l'homme plus résistant.

Cette fois ci nous allons tester les sensations. 

Le martinet d'abord ... 

 

 

La bougie ensuite.

Et oui, certaine partie sensible, du corps, sont du coup bien accessible . Que du bonheur pour nous. 

Princess continue, tout aussi rassurante que sadique,.

"C'est bien ma salope, tu es une bonne chienne, ..."

"Je vois que tu aimes ça !!!" 

 

 

Nous l'avons gardé dans cette position plus de 10 minutes. 

 

 

 

Nous avons joué avec lui, l'avons balancé, les lanières du martinet on parcouru son corps, la cire de bougie a coulé, ...

 

Il a adoré, nous expliquant après que comme ça il s'est senti totalement à notre merci. 

Il n'était qu'un paquet de viande pendante et subissant les tortures. 

Il recommencera ... 

 

 

 



02/07/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 98 autres membres