Nous Couple Dominant belge

Nous Couple Dominant belge

Une bonne humiliation pour commencer 2012

Les voici de retour pour la 3 eme fois …

Nous avions envie de passer un cap, pas seulement le cap de l'an neuf, mais celui de l’humiliation, l’homme ‘C’, est exhibitionniste, demandeur de nouvelles sensations, il supporte bien la douleur, la réclame même. Mais nous sentons qu’il ne connaît pas encore la sensation profonde de l’humiliation …
 
 

Nous avions décidé d’user de sa femme  ‘F’ pour le mettre sous pression …
Dés leur arrivé nous les avons mis en conditions. Pour nous concentrer sur ‘F’ nous avons mis le soumis au pied du sapin.  


Comme Annick le lui avait demandé, il portait sous ses vêtements des dessous féminins … Annick le voulait “salope”, il l’était. Pendant qu’il décorait le pied du sapin nous nous occupions de ‘F’.  
 
 
  
 
 


Elle était venue dans une jolie robe noire, courte, un coeur croisé, s’ouvrant comme un paquet cadeau. Nous l’avons déballé et mise à nu.
 
 


Rapidement elle s’est retrouvée bondée, caressée fouillée.
  
  
 
 
 
Nous avons pu tester nos nouvelles ventouses à tétons, pratiques et décoratives. 
 
  
 
 
 
Inattendu pour eux, la sonnette de la maison retenti ... Et qui voila Maîtresse Marina qui nous rejoint ... 
 
 
 
 
Elle découvre les soumis dans le salon, émerveillé elle dit : "Et bien voila, 2012 commence bien".
Il était temps de commencer le jeu d'humiliation. Nous préparons 'C'. les pieds entravés par une chaîne, les coudes bondés dans le dos pour limiter les mouvements de ses bras. 
  
 
Il se retrouve à faire le service ... 
  
 
 
Tant bien que mal ...
 
 
 Pendant que nous jouions avec la soumise 
 
 
 
Mais le soumis n'en était pas au bout de ses peines. Il ne savait pas encore que le plus dur restait à venir.
Toujours bondé, les mains menotées dans le dos, il se retrouve allongé sur le ventre dans la cuisine.
Bondé en Hogtied, pieds et mains reliés par une chaîne. La sentence tombe. 
 
  
 
 
 
Nous allons nous amuser avec 'F', tu n'as qu'a te débrouiller pour nous rejoindre, fait la larve, rampe comme tu peux ... 
Le laissant à son sort nous partons dans le salon. 
 
 
 
 
 
La soumise nous y attenant sagement, attachée sur la table du salon. Annick lui offre sa poitrine.
Nous parlons fort pour que  la larve nous entendent.  
 
 
 
 
 
Pendant ce temps la larve s'épuise en rampant ...
  
 
Il a à peine avancé, il est épuisé, la position est compliquée ...
On le soulage de la chaîne reliant pieds et poings.
Il arrive dans le couloir, nous décidons de le motivé un peu.
 
 
Il subit brimade, moquerie, il rampe comme il peut ...
 
 
 
 
Nous nous en amusons.   
 
 
 
 
 
 
 
 
Le martinet tombe, lui caresse cuisses, sexe, poitrine, fesses, ... 
Il ressent l'humiliation, c'est difficile, mais il continue d'avancer.  
 
 
 
 
La larve arrive enfin a l'entrée du salon. Il est transit, essouflé, on devine sur son visage fermé que ce fût une expérience difficile. Mais il paye ses surenchères ... 
 
 
Nous l'installons sur le pouffe, qu'il puisse se reprendre un peu ... 
Mais nous ne voulons pas en rester la, nous le brimons encore, le rabaissons.
Tout en abusant de la soumise 
 
 
 
 
 
'F' s'exprime, elle ose dire qu'elle aime ce qu'elle subit, elle n'en a que faire qu'il ai du ramper. Comme une larve qu'il est. 
L'humiliation continue ... 
Les 2 Maîtresses décides de s'occuper de la larve  
 
 
 
Nous plaçons la soumise au première loge, non pour elle mais pour lui ... 
Les Maîtresses, le caressent, le branlent, jouent de son corps, mais jouissance interdite ... 
Pendant ce temps je caresse sa femme devant ses yeux, il ose à peine regarder. 
 
 
Elle aime, elle le dit, elle prend du plaisir.
 
 
 
 
Et malheur pour lui la jouissance vint quand même ...
Il cru un moment que nous allions en rester la ... Mais cette fois-ci nous allons sur enchérir.
Il a joui, il va subir, en position sur la table du salon ... 
 
 
 
  
Annick lui fait découvrir le paddle, un grand moment de bonheur et d'amusement. 
 
Maitresse Marina n'est pas en reste. 
 
 
Annick en profite ... 
 
 
Et pour finir en beauté, les Maîtresses sortent le GOD ceinture ... 
 
La salope en veut, elle va être servie, elle a fait la larve, maintenant elle va en prendre dans le cul. 
 
 
Bien présentée, et le god enfoncé profondément, la salope couine.
 
Bien sur Maîtresse Marina ne reste pas inactive. 
Il fini enfin par demander grâce. 
 
Ce fût une scéance très agréable, nous avons passé un cap, avec eux, surtout pour le soumis. 
Il en retire de la satisfaction, il a aimé. 
Nous sommes fier de lui, il a osé aller jusqu'au bout, il a assumé. 
 
 
 Voila encore un bon moment de passé, une année 2012 qui commence bien.
Nous vous souhaitons à tous une bonne année 2012 et autant de plaisir sinon plus ... 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


05/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 98 autres membres