Nous Couple Dominant belge

Nous Couple Dominant belge

La prisonnière offerte

 

 

 

Lorsque nous avons commencé  notre quête sur le net nous avions rencontrer un couple fort sympathique. La femme est une soumise très motivée. 

Nous avions passé une soirée tranquille sur la terrasse, profitant des dernières heures de beau temps de l'été 2011. 

Beaucoup de thèmes avaient été abordés, et des idées partagées.

Notamment le scénario de la prisonnière c'était construit ce soir là. Nous leur avions promis de le vivre avec eux. Fin  juin 2012 ce fût fait ...

 

Le Maître et sa soumise nous ont retrouvé sur un petit chemin de champs dans la campagne des environs. La soumise est vêtue d'un manteau et une cagoule lui couvre la tête, la rendant totalement aveugle (ou presque ...). 

Il arrive juste après la pluie. 

Il ne lui a rien dit avant le départ, juste de se mettre en tenue. 

Quand ils sont arrivé sur place, le Maître lui expliqua :

" je t'ai louée pour la soirée, je ne t'accompagne pas, fait que je sois fier de toi ... "

 

 

 

 

Ensuite il lui enleva son manteau et nous la confia ... Ce soir la Princess et moi ne parlons qu'en Néerlandais, du moins j'essaye, Princess est bilingue. C'est quand même une Domina parfaite ...

Nous nous plaignons un peu de la marchandise. Un peu menue, petite poitrine, ...

Mais nous faisons le deal quand même ... 

 

 

 

Je lui passe les menottes directement et la dirige vers la voiture. 

 

 

 

Il ne faut plus qu'elle puisse réfléchir, maintenant il faut prendre un rythme rapide. 

 

 

 

La voilà installée, nous nous mettons en route ... 

 

 

 

Bien sur le Maître nous suit dans sa voiture.

Durant le trajet, toujours en parlant en néerlandais, nous nous moquons de la soumise que nous avons acheter et que nous avons brader.

Nous savons que nous avons fait une bonne affaire et nous voulons en profiter outrageusement ... 

Asnaële ne comprend pas le néerlandais, nous lâchons de temps à autre des mots de français, bien cru. 

 

 

 

Arrivé à la ferme, nous installons la soumise dans l'étable.

Nous lui faisons comprendre qu'elle va attendre là, nous nous occuperons d'elle plus tard.

 

 

 

Elle se retrouve attachée devant le mangeoire pour vache. 

 

 

 

Agenouillée, poignets enchaînés aux anneaux du mangeoire et cheville relevée par une chaïne.

Une position bien inconfortable. elle restera dans cette position 15 minutes. 

Les verrous claque fort, elle est abandonnée là, dans le noir ... 

Le temps de boire le verre de l'amitié avec son Maître et de peaufiner les derniers détails. 

 

 

 

Après avoir détaché notre bête du jour, je l'emmène dans le grenier. 

Je lui ai posé la chaîne froide sur les épaules. 

 

 

 

Je la guide dans l'escalier, elle ne sait pas vers où  elle  se dirige ... 

 

 

 

La voici déjà mise en place. attachée a un sac de sable ... 

 

 

 

Elle essaye de voir ou elle se trouve, j'admire notre acquisition du jour. 

 

 

 

Princess vient au contact, Asnaële à la peau douce.

La Domina adore et devient plus crue, elle lui dit en néerlandais :

" Smerige teef wij zullen van u goed profiteren .." (Petite salope nous allons bien profité de toi) 

 

 

 

Asnaële ne comprend pas les mots, mais le ton et l'intonation sont clairs. 

Nous serons sans pitié ... 

La Domina continue d'en profiter doucement ... 

 

 

 

Le Maître nous l'a expliqué, sa soumise est maso et avant tout recherche la douleur. 

Dés que les pinces ce referme sur ses tétons, les premiers râles se font entendre. 

Nous comprenons que ce ne sont pas des râles de douleur.

 

 

 

Je me rapproche d'elle et lui dit sur un ton ferme :

"Cochonne, dat hebt je graag, salope, .. "

Les mots lui traverse l'esprit aussi fort qu'une lanière de fouet lui zèbre le corps. 

 

 

 

Et le les lanières du martinet de Princess viennent rapidement lui caresser le sexe. 

 

 

 

La petite salope n'en râle que de plus belle. Elle aime, elle est vraiment maso ... 

 

 

 

Elle ressent les douleurs comme autant de caresses qui la mène vers le plaisir ... 

 

 

 

Encore plus dur, encore plus hard, nous la changeons de position. 

Cette fois ci bras et jambe écartés. 

Princess commence avec le paddle. 

 

 

 

Elle parcoure tout le corps d'Asnële .

 

  

 

La coquine va même jusqu'a offrir sa poitrine pour mieux ressentir les coups. 

 

 

 

Elle en veut, elle en recoit ...

 

 

 

Le sexe aussi ... La Domina s'amuse, c'est une première pour elle une femme aussi maso. 

Cela en devient hypnotisant ... Cette femelle prenant du plaisir sous les coups ... 

 

 

 

Le Maître est la pas loin et par moment Princess l'observe.

A chaque fois il lui fait signe de continuer.

De toute façon nous savons qu'elle dira son mot de sauvegarde s'il y a un soucis.  

 

 

 

Princess alterne quand même douleur et douceur.

La femelle est dans un état second. 

Elle profite de toutes les sensations. 

 

 

 

Nous décidons de monter en intensité. 

Asnële se retrouve décorée de pinces, un anneau anal lui explore le cul.

Dans cette situation elle va subir de notre part une alternance de, paddle, cravache, martinet, fessée, ...

Jusqu'à ce que princess d'un geste brusque lui arrache toutes les pinces reliées entr'elles par une ficelle.

Elle en jouira presque, mais je l'en empêcherai, lui interdisant brutalement :

" Geen plaisir, geen jouissance !!! "  

 

 

Nous avions réussi à la mettre dans un état second, au point qu'un moment, ses pieds ne touchaient presque plus le sol. 

Elle se retrouvait pendue par les mains et retenue par la boule qui lui fouillait le cul !!! 

 

 

 

Sans lui parler nous l'a détachons et l'allongeons sous le palan. 

Nous la préparons pour une suspensions .. 

 

 

 

Le plan est fort bruyant, une vielle chaîne criallarde ... 

Ce n'est que lorsqu'elle se sens soulevée qu'elle réalise ... 

 

 

 

Et elle est soulevée dans un bruit assourdissant de métal . 

 

 

 

Pendant la préparation je n'avais pu m'empêcher de lui couvrir le corps de cire ... 

Sale gamin je suis, sale gamin je reste ... 

 

 

 

Je lui attache les poignets ensemble. 

 

 

 

Dans cette position elle va de nouveau subir, le martinet, la cravache , le paddle, la cire, la fessée, ... 

 

 

 

Douleur et douceur s'altèrneront

 

 

 

Princess coquine et gourmande en profitera ... 

 

 

 

Nous avons passé une soirée enchanterresse en leur compagnie. 

Princess a été émerveillé par le masochismes d'asnaële. 

Nous savons qu'elle a su nous voir et a découvert qui nous étions.

Elle a même réussi à déceler la présence de son Maître. 

 

Mais elle a pris énormément de plaisir à nous subir, son blog en témoigne :

 

http://snail.unblog.fr/ 

 

 

 

L'heure du départ à sonner

Je descends Asnaële dans la grange et la met en position.

5 minutes s'écoulent, son Maître arrive en voiture. 

Elle partira sans nous avoir vu, ou presque ... 

 

 

 

Ce fût encore pour nous une soirée mémorable.

Nous les reverrons cest sur. 



09/07/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres